Nathalie Moine

Chargée de recherche au CNRS

Elle a récemment achevé un travail consacré à la documentation soviétique sur les crimes de l’occupation nazie intitulé : « Les vivants et les morts. Genèse, histoire et héritages de la documentation soviétique des crimes commis en territoires occupés pendant la Seconde Guerre mondiale, fin XIXe-début XXIe siècle » (EHESS, 2015). Son projet de recherche actuel porte sur l’histoire des enregistrements sonores soviétiques et s’intitule : «  Sons d’Empire. Histoire des enregistrements sonores de la fin de l’Empire russe à la fin de l’URSS ».

Ancienne élève de l’ENS, docteure en histoire (Lyon II, 2000), habilitée à diriger des recherches (EHESS, 2015)

Description des recherches

Documentation soviétique des crimes de l’occupant nazi

Histoire des commissions d’enquête et de l’expertise liée aux violences de masse

Elites soviétiques, participation à l’effort de guerre et formes de collaboration

Evaluation des biens propres des citoyens soviétiques et relégitimation de la propriété privée en contexte de guerre

Expérimentations  sur les civils et prisonniers de guerre soviétiques

Expériences d’occupation et émergence de nouvelles identités nationales (Ukraine, Biélorussie)

Documenter la Shoah en territoire soviétique

Documentation soviétique et camps d’extermination

Documentation soviétique et procès soviétiques staliniens et post-staliniens, en Europe communiste et en Allemagne fédérale

Témoins soviétiques sur la longue durée

Sons d’Empire

Entre manuscrits, tradition orale et enregistrements cachés : les aléas de la transmission de la musique chorale liturgique orthodoxe en Union soviétique

Musicologie soviétique et patrimoine révolutionnaire : le cas de bundistes yidishophones victimes de la Grande Terreur

Les linguistes du IIIeme Reich et les prisonniers de guerre soviétique du Caucase et d’Asie Centrale

L’épopée kyrgyz du Manas, entre Est et Ouest

Enregistrer les survivants : témoins et victimes soviétiques de la Shoah et du Goulag

Artistes du Caucase et culture musicale soviétique post-stalinienne (variétés, jazz, musique de film, ballet, musique au théâtre)

Chansons de soldats : de la guerre d’Afghanistan aux « guerres périphériques »( conflit du Haut-Karabakh)