Irina Tcherneva

Post-doctorante de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah (2018-2019)

Irina Tcherneva a soutenu une thèse de doctorat en 2014 à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales sous la direction d’Alain Blum et de Valérie Pozner intitulée « Le cinéma de non-fiction en URSS. Création, production et diffusion (1948-1968) ». La recension du doctorat en langue anglaise est publiée sur le site académique : http://dissertationreviews.org/archives/13728.

De 2014 à 2015, elle a été post-doctorante de l’ANR « Le cinéma en Union soviétique et la guerre, 1939-1949 » (ARIAS/THALIM – CNRS ; ARCHE – Université de Strasbourg). Elle s’est investie dans la préparation de l’exposition Filmer la guerre : les Soviétiques face à la Shoah (1941-1946) (Mémorial de la Shoah, Paris), a coordonné avec Valérie Pozner l’organisation de la Journée d’étude internationale « Les images soviétiques : une nouvelle source pour l’histoire de la Shoah » et le colloque international « La propagande de guerre soviétique à l’écran, 1939-1946 » (Université Toulouse Mirail, Cinémathèque de Toulouse).

Irina Tcherneva est membre du micro-projet « Images de la Justice : nazis et collaborateurs en procès dans l’Europe libérée » (le Labex CAP, la fondation Mémoire de la Shoah, le Centre Marc-Bloch et le CERCEC). En synergie avec ce micro-projet, elle a mené en 2017 une recherche post-doctorale, soutenue par le Labex Création, Arts, Patrimoines (CAP). Le post-doctorat s’est consacré aux usages professionnels, sociaux et politiques des films documentaires judiciaires dans les républiques soviétiques de Lettonie, Lituanie et Estonie entre 1959 et 1972, en intégrant dans l’analyse des œuvres plastiques et graphiques.

Membre du projet franco-russe Les procès de criminels de guerre en Union soviétique, de 1943 à 1991 : les enjeux d’une médiatisation sélective (FMSH/RGNF), elle explore le rôle de différents médias (cinéma, photographie, presse, radio) et de leurs professionnels dans la diffusion des informations autour des procès de criminels de guerre dans les républiques soviétiques baltes. Au sein de l’ANR Jeunes chercheurs Les crimes de guerre nazis dans le prétoire, Europe Centrale et orientale, 1939-1991, elle coordonne l’axe consacré à la « publicisation des procès ». Dans cette perspective, Irina Tcherneva et Audrey Kichelewski (UNISTRA – Université de Strasbourg) organisent un colloque international Acts of Justice, Public Events : World War II Criminals on Trial qui se tiendra à Prague du 12 au 14 octobre 2017.

Les recherches d’Irina Tcherneva portent également sur la formation du regard des professionnels de l’enfermement et des autorités politiques entre 1884 et 1991 en Russie et en Union soviétique. Elle étudie le recours des institutions pénales à la photographie et au film, et croise cette recherche avec des terrains extra-soviétiques dans le cadre du travail collectif mené à l’Institut National de la Démographie (INED) par l’équipe « Identités et territoires des populations [UR12] ».

Irina Tcherneva travaille sur l’histoire du cinéma de non-fiction (actualités, documentaire, film scientifique et industriel) en URSS des années 1940-1960 et sur le film issu de la commande ministérielle. À cet ensemble qui relève de l’image dite utilitaire s’adjoignent désormais, dans ses enquêtes, la photographie, les arts plastiques et graphiques. Cette palette de documents visuels est positionnée dans l’histoire institutionnelle du film et des arts, au croisement de l’histoire et de l’économie du cinéma, de la socio-histoire des professions. L’analyse de la fabrique du film de non-fiction intègre l’histoire des techniques ( appropriation sur le terrain soviétique d’outils étrangers ; incorporation dans l’industrie filmique soviétique de modèles institutionnels occidentaux dans les années 1950 et 1960) et des pratiques de filmage et de montage. Irina Tcherneva explore les publics de ces images dites éphémères, les dispositifs de diffusion de films documentaires, institutionnels et éducatifs et l’accompagnement de projections pour étudier le recours à l’image par les acteurs de justice et par la police politique dans les républiques soviétiques baltes. L’examen des emplois non commerciaux des images couvre les espaces d’enfermement (prisons, camps de travail, centres pour délinquants mineurs) en Russie et en URSS entre 1884 et 1991. Ce travail se consacre au façonnement de « montages standardisés » des institutions et à la problématique de la circulation de l’image entre les espaces clos et semi-clos et la société.

Ses travaux s’appuient principalement sur les terrains de Lettonie, Lituanie et Estonie soviétiques. Elle prolonge ses études sur la migration et le réemploi des images fixes et animées de la Shoah.

Enseignements

2015-2017 : Séminaire de recherche « Cultures visuelles : histoire croisée du regard soviétique » (EHESS) avec Juliette Milbach, Cécile Pichon-Bonin, Valérie Pozner, Gábor T. Rittersporn et Vanessa Voisin.

2015-2016 : Conception et animation du CM « Initiation à la recherche en cinéma » (12 séances de 2 h), L3, Université de Picardie.

Conception et animation du CM « Une histoire sociale et transnationale du cinéma : aspects institutionnels, économiques et esthétiques » (12 séances de 1 h 30) accompagné de cours de TD (12 séances de 1 h), L1, Université de Picardie.

2012-2014 : Élaboration et animation du CM « Élection dans les régimes démocratiques », Master 1, Université Lille 2.

TD « Introduction à la science politique », Licence 1 Science politique, Université Lille 2.

2011 : Organisation et animation du cours « L’engagement par l’image », Formation continue « Arts du spectacle Image », Université Lyon 2.

2010-2011 : Rédaction de plaquettes pédagogiques pour le programme « Lycéens au Cinéma », service Culture Édition Ressources pour l’Éducation Nationale (SCÉRÉN) — CNDP.

2009-2012 : Construction et animation d’une conférence sur l’œuvre du documentariste soviétique Dziga Vertov à l’institut Lumière et dans des lycées de Lyon, dans le cadre du programme « Lycéens au Cinéma ».

2008-2010 : Chargée d’enseignement en TD, « Science politique : approches et terrains », Licence 2, Faculté de droit et de science politique, Université Lyon 2.

Bibliographie

Ouvrages co-dirigés

  • avec Vanessa Voisin et Valérie Pozner, Surmonter la guerre. L’industrie du cinéma en URSS 1939-1949 [Пережить войну. Киноиндустрия в СССР, 1939–1949 годы], , [en russe], Moscou, ROSSPEN, 2018.
  • avec Valérie Pozner, Propagande soviétique de guerre à l’écran, 1939-1949, numéro spécial de Conserveries mémorielles, [en français et anglais], à paraître en 2018.
  • avec François Albera et Antonio Somaini, Dziga Vertov. Le ciné-œil de la révolution. Écrits sur le cinéma, Paris, éditions Presses du réel, à paraître en 2018.

Articles dans une revue

Chapitres d’ouvrage

Direction d’ouvrage, Proceedings, Dossier

Autres publications

  • Irina Tcherneva, Alain Blum Domas Laurinskas article de catalogue, http://museum.gulagmemories.eu/fr/salle/domas-laurinskas. 2017 BibTex
  • Irina Tcherneva, Alain Blum Galina Mikelioninė et Antas Mikelionis. Deux destins de déportés salle du musée virtuel « Archives sonores du Goulag ». 2017, http://museum.gulagmemories.eu/fr/salle/galina-mikelionine-et-antas-mikelionis BibTex
  • Irina Tcherneva, Alain Blum Naum Kleiman. Un chemin vers la liberté salle du musée virtuel « Archives sonores du Goulag ». 2015, http://museum.gulagmemories.eu/fr/salle/naoum-kleiman BibTex
  • Irina Tcherneva, Marta Craveri Jakow Shats article du musée virtuel « Archives sonores du Goulag ». 2012, http://museum.gulagmemories.eu/fr/salle/jacow-shats BibTex
  • Irina Tcherneva, Isabelle Ohayon Andreï Ozerovski article du musée virtuel « Archives sonores du Goulag ». 2012, http://museum.gulagmemories.eu/fr/salle/andrei-ozerovski BibTex