Les ONG russes après la loi sur les agents de l'étranger : comment agir sous contrainte ?

Le vendredi 25 novembre 2016, à Paris, le Forum de la société civile UE-Russie organise, en coopération avec le Cercec, une table ronde sur les conséquences de la loi sur les agents de l'étranger.

Vendredi 25 novembre, de 14h30 à 16h30

EHESS, salle 5, 105 bd Raspail, 75006 Paris

 

La vague de répressions que subissent les acteurs de la société civile russe affectent le travail quotidien des ONG en Russie. Quel portrait de la société civile russe peut-on dresser suite à la loi sur les agents de l’étranger? Comment ces tendances et actes répressifs peuvent-ils être contrés? Quel rôle peut encore jouer la communauté internationale?

En coopération avec le Centre d’études des mondes russe, caucasien et centre-européen de l’Ecole des hautes études en sciences sociales, le Forum de la société civile UE-Russie organise un événement aux côtés de cinq activistes russes majeurs, qui débattront des défis actuels ainsi que des opportunités pour la société civile de Russie. Ils présenteront également leurs travaux et engagements personnels.

 

Intervenants

Elena Belokourova, membre du comité de direction du Forum de la société civile UE-Russie,directrice de l’Echange russo-allemand de Saint-Pétersbourg, rédactrice scientifique de la publication du Forum de la société civile sur l’état de la société dans l’UE et en Russie, professeur (docent) à la Faculté d’études politiques comparées, à l’Académie russe d’économie nationale et d’administration publique, Saint-Pétersbourg;

Iouri Djibladze, président, Centre pour le développement de la démocratie et des droits de l’Homme;

Natalia Ioudina, analyste principale, SOVA (Centre pour l’information et l’analyse);

 

Organisateurs

Le Forum de la société civile UE-Russie (FSC) a été créé en 2011 par des organisations non gouvernementales en tant que plateforme commune permanente. Actuellement, plus de 150 ONG russes et de l’UE sont membres du Forum. Ce dernier vise à développer la coopération entre les organisations des sociétés civiles de Russie comme d’Europe, ainsi qu’à stimuler la participation d’ONG au sein du dialogue UE-Russie. Le Forum s’est impliqué activement dans des problématiques telles que la facilitation du régime des visas, le développement de la participation civique, la protection de l’environnement, les droits de l’Homme, la mémoire historique et l’éducation civique.

Le Centre d’études des mondes russe, caucasien et centre-européen (Cercec) est un laboratoire pluridisciplinaire de recherche en sciences sociales. Il rassemble des historiens, des géographes, des politologues, des sociologues... Il accueille aussi des étudiants (master, doctorat) inscrits à l'EHESS désirant se spécialiser sur la vaste aire culturelle est-européenne.

Les spécialisations respectives des membres de l’équipe permettent de couvrir une longue période, allant du XVIIe siècle à nos jours, et un large espace qui s’étend de l’ancien « bloc socialiste » est-européen jusqu’au Caucase et à l’Asie centrale

Fédérant des recherches très diverses, le Cercec est devenu, en France, le centre de recherche de référence dans son domaine.

 

Contacts

Françoise Daucé, directrice du CERCEC,     francoise.dauce@ehess.fr
Polina Baigarova, coordinatrice de projets, FCS
polina.baigarova@eu-russia-csf.org

 

Biographie des intervenants

Elena Belokurova

Membre du comité de direction du Forum de la société civile UE-Russie, directrice de l’Echange Allemand Russe de Saint-Pétersbourg, rédactrice scientifique de la publication du Forum de la société civile sur l’état de la société dans l’UE et en Russie, maître de conférences à la Faculté d’études politiques comparées, à l’Académie russe d’économie nationale et d’administration publique, Saint-Pétersbourg.

Elena BelokurovaElena Belokurova est directrice de l’Echange russo-allemand (Saint-Pétersbourg) depuis 2007, et est impliquée dans des projets éducatifs tout comme dans des activités de l’organisation. Elle a également travaillé avec l’Université d’Etat de Saint-Pétersbourg, elle est professeur (docent) à la Faculté d’études politiques comparées au sein de l’Académie russe d’économie nationale et d’administration publique, où elle a été maître de conférences spécialisée dans l’intégration européenne et la société civile. Elle a également été impliquée dans des travaux de recherche en relation avec les ONG et la société civile en Russie et en Europe. Elena a acquis beaucoup d’expérience ainsi que d’expertise en coopérant avec des organisations russes et de l’Union Européenne, telles que des ONG, des universités ou des instituts de recherche.

 

Iouri Djibladze

Président du Centre pour le développement de la démocratie et des droits de l’Homme.

Iouri DjibladzeIouri Djibladze est le président du Centre pour le développement de la démocratie et des droits de l’Homme, de la politique publique des ONG russes et d’ONG de sensibilisation. Iouri a plus de trente ans d’expérience dans le développement de la société civile et les droits de l’Homme en Russie et dans d’autres pays de l’espace post-soviétique dont la Biélorussie, le Turkménistan, l’Azerbaïdjan, ainsi qu’au niveau européen. Le Centre pour le développement de la démocratie et des droits de l’Homme se concentre sur la recherche et la sensibilisation au sujet d’un large éventail de problématiques relatives aux droits de l’Homme et à la démocratie, et est impliqué dans des actions de sensibilisation auprès du gouvernement russe, d’autres pays, ainsi qu’auprès d’organisations intergouvernementales. Iouri est l’un des cofondateurs et membres du Comité de direction du Forum de la société civile UE-Russie.

 

Natalia Ioudina

Analyste principale, SOVA (Centre pour l’information et l’analyse).

Natalia IoudinaNatalia Ioudina travaille au Centre pour l’information et l’analyse (SOVA) depuis 2004. Elle coordonne le projet « racisme et xénophobie » depuis 2011. Elle est également l’auteur et le co-auteur de nombreux rapports publiés par le centre SOVA. De plus, Natalia travaille sur le cadre du Réseau international contre la cyber-haine (INACH) depuis 2008. Elle a rédigé de nombreux articles pour les médias et participé à des ouvrages collectifs.

 

 

 

Françoise Daucé

Directrice d’études à l’EHESS, directrice du CERCEC 

Françoise DaucéFrançoise Daucé est directrice d'études à l'EHESS et membre junior de l'Institut universitaire de France. Elle étudie les relations entre l’Etat et la société en Russie. Ses travaux portent sur les formes de domination politique, à la fois coercitives et libérales, qui s’exercent dans différents domaines : l’armée, la société civile et les médias.

Diplômée en histoire  et en science politique, Françoise Daucé a soutenu une thèse en science politique sur les relations entre l’armée et le pouvoir en Russie post-soviétique en 1999. Elle a dirigé le Centre franco-russe en sciences sociales et humaines de Moscou (2000-2002). Elle a enseigné, de 2004 à 2014, au département d’études slaves de l’Université Blaise-Pascal de Clermont-Ferrand. Elle a soutenu, en 2011, une HDR portant sur les relations entre l’Etat et la société civile en Russie. Depuis janvier 2015, elle est directrice d'études à l'EHESS.

Anne le Huérou

Maître de conférences à l’Université Paris Ouest Nanterre, sociologue associée au CERCEC

Anne le HuérouAnne Le Huérou travaille sur les formes de la violence dans la Russie contemporaine, ainsi que sur les migrations de travail et le patriotisme. Elle enseigne la civilisation russe contemporaine au département d’Etudes slaves de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense où elle est depuis septembre 2012 rattachée à l’équipe du Centre de recherches pluridisciplinaire et multilingue. Au sein du CERCEC, elle a notamment participé au projet « Comprendre les violences en Russie » (programme Emergence de la Mairie de Paris).