James W. Heinzen en visite à Paris

Professeur à la Rowan University (New-Jersey), l'Américain James W Heinzen donnera une série de séminaires et conférences au cours de son séjour à Paris au mois de mars.

James W. Heinzen enseigne l'histoire moderne de la Russie et de l'Europe. Il est l'auteur d'une première monographie remarquée intitulée "Inventing a Soviet Countryside: State Power and the Transformation of Rural Russia, 1917-1929" (Pittsburgh, 2004). Il travaille actuellement sur la lutte contre la corruption en URSS dans la période de l'après-guerre. Il a publié de nombreux articles sur la question, et son nouveau livre "The Art of the Bribe: Corruption under Stalin, 1943-1953" sera publié en novembre 2016 à Yale University Press.

Le jeudi 10 mars dans le séminaire « L’univers des choses soviétiques : essai d’anthropologie historique de la culture matérielle et de ses dimensions symboliques en URSS », animé par François-Xavier Nérard et Gábor T. Rittersporn,  (de 9h30 -12h30), EHESS, 190-198 av de France 75013 Paris , salle 3, il présentera ses travaux sur "The Art of the Bribe and the 'Second Society' under Stalin and Khrushchev, 1940s-1960s."

Le vendredi 18 mars, de 10h à 12 h, au centre d'Histoire de Sciences Po, 56 rue Jacob (salle du Traité), il donnera une conférence intitulée "'Trading in Socialist Legality': New Material from Soviet Archives about Corruption in Criminal Justice Agencies under Khrushchev." Le discutant sera Gilles Favarel-Garrigues (CERI, CNRS).

Le lundi 21 mars dans le séminaire central du CERCEC, de 17h à 19h, EHESS, 105 bd Raspail, 75006 Paris, salle 2, il présentera son travail "An Existential Threat? The USSR's Greatest Postwar Corruption Trial, 1962."

Le jeudi 24 mars, dans le séminaire, la Russie en Révolution, de 11h-13h, 190-198 av de France 75013 Paris, salle 670,  il fera une intervention sur "State property and corruption".