Habiter l'espace post-yougoslave

Le numéro 46/4 de la RECEO consacré à l'espace post-yougoslave et coordonné par Cyril Blondel, Marie van Effenterre et Guillaume Javourez vient de paraître.

Sommaire :

Habiter l'espace post-yougoslave

Cyril Blondel, Marie van Effenterre et Guillaume Javourez
Avant-propos
Foreword

Gruia Bădescu
Dwelling in the Post-War City: Urban Reconstruction and Home-Making in Sarajevo

Mišo Kapetanović et Ivana Katurić
The Informal Housing of Privatnici and the Question of Class. Two Stories From The Post-Yugoslav Roadside

Vladana Putnik
Les parcs mémoriaux dans l’espace yougoslave et post-yougoslave
Memorial parks in Yugoslavia and in the Post-Yugoslav region

Taïga Baillargeon
Habiter l’en-attendant : le lieu de l’en-attendant et le cas du Generalštab de Belgrade
Places in awaiting: The Generalštab in Belgrade

Patrick Naef
La Yougonostalgie et les monuments fantômes de l’espace post-yougoslave
Yugo-nostalgia and phantom monuments in the post-Yugoslav region

Articles varia

Assen Slim
L’aide européenne (1989-2020) aux PECO à travers le prisme de l’Économie politique internationale
EU aid to Central and Eastern European countries through the prism of an International Political Economy (1989-2020)

Nicolas Escach et Arnaud Serry
Les villes et ports de la Baltique, des interfaces aux portes de l’Europe
Baltic cities and ports, interfaces at the gates of Europe

Revue des livres

Michael Bernhard & Jan Kubik (eds), Twenty Years After Communism. The Politics of Memory and Commemoration (Cédric Pellen)
Tomaš Sniegon, Vanished History. The Holocaust in Czech and Slovak Historical Culture (Françoise Mayer)
Laurent Coumel, « Rapprocher l’école et la vie » ? Une histoire des réformes de l’enseignement en Russie soviétique (1918-1964) (Carole Sigman)

Les comptes rendus d'ouvrages sont en accès libre sur le site de la RECEO, ainsi que le sommaire et les résumés.

http://www.necplus.eu/action/displayJournal?jid=REC

Photo : Construction inachevée à Klašnice, à 17 km au nord-est de Banja Luka. Crédit : Milorad Kapetanović, 2013