Histoire du Goulag

Juliette Cadiot, directrice d’études à l’EHESS, et Marc Elie, chargé de recherche au CNRS, publient aux Editions La Découverte une histoire du Goulag.

Couverture Histoire du GoulagPendant la dictature stalinienne, la police politique enferma au Goulag et soumit au travail forcé plus de 28 millions de personnes. Les répressions contre les opposants politiques et les campagnes pour purger et discipliner la population soviétique alimentèrent camps et villages d’exil pendant trente ans (1930-1960). Composant une main-d’œuvre corvéable à merci, détenus et exilés furent au service d’une entreprise productiviste sans précédent.
Comment expliquer l’importance du Goulag dans les dynamiques de croissance extensive en URSS ? Quel type de société s’est formé dans les camps et en exil ? Quelle influence ce système pénitentiaire a-t-il exercé sur la société soviétique ? Pourquoi et comment les compagnons de Staline ont-ils démantelé le Goulag après sa mort en 1953 ?
L’expérience du Goulag dépasse le cadre de la seule histoire de l’URSS : elle concerna non seulement des Soviétiques de toutes nationalités, mais aussi des millions d’Européens et d’Asiatiques. À ce titre aussi, elle est au cœur de l’histoire du XXe siècle.

Juliette Cadiot est directrice d’études à l’EHESS. Elle a étudié la question des nationalités dans l’Empire russe et en URSS (Le Laboratoire impérial. Russie-URSS, 1860-1940, CNRS éditions, 2007) et travaille aujourd’hui sur la répression du vol et du chapardage sous Staline. Elle travaille au sein du CERCEC (Centre d'études des mondes russes, caucasien et centre-européen).

Marc Elie est chargé de recherche au CNRS. Il a étudié le démantèlement du Goulag après la mort de Staline et travaille aujourd’hui à une histoire environnementale de l’agriculture en URSS. Il travaille au sein du CERCEC (Centre d'études des mondes russes, caucasien et centre-européen).

Table des matières

Introduction / Le Goulag au cœur de l’expérience soviétique
Le « contingent spécial »
Staline et le Goulag
Le Goulag et la société soviétique
I / La violence d’État et l’émergence du Goulag sous Staline
Vers le Goulag : la police politique, opérateur principal des répressions
Déportations et fusillades : la purge sociale
La guerre, accélérateur de l’extension carcérale
La paix par la terreur
La mort de Staline et la fin des répressions de masse
II / Le Goulag des pauvres
Pauvreté, délinquance et châtiment
Les enfants du Goulag
Évasion, errance et persécution
La fabrique de la marginalité
III / Le Goulag, agent central de l’économie stalinienne
L’empire du Goulag au service des grands projets
La Kolyma : ruée vers l’or dans le Grand Nord
Toufta : une économie de papier
IV / Faim et productivisme : la destruction par le travail
L’asservissement par le ventre et l’épuisement physique
Des camps de la mort ? La mortalité au Goulag
De l’esclavage au servage : les mutations du travail forcé (1948-1953)
V / Contrôler le Goulag : violence, surveillance et révoltes
Les gardiens du Goulag
La surveillance et ses réseaux de mouchards
Les relations dangereuses liant l’administration aux bandes de détenus
Révoltes et résistance au Goulag
VI / Le Goulag après le Goulag
Amnistie et arrêt des projets fous
« Le Goulag n’est pas notre idéal »
Sortir du Goulag : les limites à la réinsertion et à la réhabilitation
Les pénitenciers de Khrouchtchev à Gorbatchev
Conclusion / L’héritage du Goulag dans la Russie d’aujourd’hui
Annexe / Le Goulag, une myriade de statuts et d’établissements
Repères bibliographiques
Index
.